Newsletter 01/17 - Réparations à Héréro et Nama

Du 14 au 16 octobre 2016 a eu lieu à Berlin, capitale de l’Allemagne, le congrès Justice réparatrice après le génocide avec la participation d'une cinquantaine de délégués des Ovahéréro et des Nama. Le congrès a pris fin avec l'approbation de la Résolution de Berlin 2016, qui déclare le débat critique sur les génocides une tâche globale et un thème pour la société dans son ensemble, au-delà des demandes d'une reconnaissance officielle des génocides, des excuses sincères de la part du Parlement et du Gouvernement allemands et des négociations sur les réparations avec les représentants des Ovahéréro et des Nama de la Namibie et de la diaspora.

Le 05 janvier 2017 le Chef suprême des Ovahéréro Vekuii Rukoro et le Président de l'association des autorités traditionnelles des Nama David Frederick, après avoir à maintes reprises demandé au Gouvernement allemand de les inclure dans les négociations en cour sans succès, ont entamé un recours collectif en justice prés du Tribunal fédéral de New York pour obtenir des réparations collectives et le droit d'être présent lors des négociations en cours entre le gouvernement allemand et le namibien. La nouvelle a eu une grande diffusion, au-delà de l'Allemagne et de la Namibie, aussi à niveau international (Al Jazeera, BBC, Daily Sabah, Deutsche Welle, Il Post, Jeune Afrique, Le Monde, Reuters, Russia Today, Sky, Sputnik, The Guardian, etc.).

Colonialism Reparation appuie le recours collectif entamé par Héréro et Nama pour obtenir des réparations pour leur génocide et demande que l'Allemagne présente au plus tôt ses excuses et des dédommagements pour les crimes commis en impliquant les populations victimes dans les négociations.