Newsletter 12/11 - Au-delà de Rawagede excuses et dédommagement à l'Indonésie

Le 14 septembre 2011 le tribunal de La Haye a jugé les Pays-Bas coupables du massacre de Rawagede, dans lequel le 9 décembre 1947 les Forces armées néerlandaises massacrèrent presque tous les mâles du village (431 gens) et il a condamné l'Etat néerlandais à dédommager un survivant et les parents de neuf victimes qu'ils avaient porté dénonciation dans le septembre 2008.

Dans le novembre 2008 l'Etat néerlandais avait refusé la demande d'excuses et de dédommagement pendant que l'Avocat général de l'Etat avait exprimé au survivant et aux parents des victimes un profond regret pour ce qui est arrivé.

Le procès pendant lequel les victimes ont eu l'appui du Komite Utang Kehormatan Belanda est continué pour trois ans jusqu'à l'historique sentence du septembre 2011 qu'il a condamné l'Etat néerlandais au dédommagement.

À la suite de la sentence le 22 novembre 2011 l'Avocat général de l'Etat a pris contact à la recherche d'un accord sur les dédommagements avec les avocats des parents des victimes, alors que le 9 décembre 2011 au cours de la célébration du soixante-quatrième anniversaire du massacre dans le village de Balongsari, une fois appelée Rawagede, l'ambassadeur Tjeerd de Zwaan a présenté les excuses du Gouvernement néerlandais en anglais et indonésien, accueillie par les larmes de beaucoup des présents.

Toujours à la suite de la sentence le Komite Nasional Pembela Martabat Bangsa Indonésie et le Komite Utang Kehormatan Belanda ont demandé des excuses et des dédommagements pour la période de la guerre post-coloniale, entre la proclamation de l'indépendance de la part de l'Indonésie le 17 août 1945 et la reconnaissance de l'indépendance de la part des Pays-Bas le 27 décembre 1949.

Colonialism Reparation demande que les Pays-Bas présentent des excuses et des dédommagement à l'Indonésie pour toute la période coloniale, commencé en 1602 et au cours de laquelle les Indes orientales néerlandaises étaient l'un des possessions coloniales les plus riches du monde.