Newsletter 09/11 - La campagne international

Colonialism Reparation, mouvement pour la reconnaissance, la réconciliation, les excuses et le dédommagement du colonialisme, a donné le feu vert le 23 août 2011, Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition, à la campagne international STOP COLONIALISME-HAÏTI.

La campagne, pensée pour se développer par Web, elle donne la possibilité de sensibiliser l'opinion publique sur le sujet du colonialisme et de se dissocier des politique coloniales et néocoloniales des gouvernements à travers l'envoi de lettres de pression à ces dernier et pour connaissance aux Nations Unies pour qu'il y ait un dédommagement réel des dégâts provoquée par le colonialisme. A été choisi Haïti comme premier nation à dédommager car symbole de l'oppression coloniale et surtout de la rébellion à cette dernière.

La campagne STOP COLONIALISME-HAÏTI est composé de deux formulaires, pensé soit pour les citoyens des Pays colonisateurs (que comme forme de désapprobation du colonialisme ils souscriront une déclaration, ils verseront un chiffre de 10 euros comme symbolique et personnelle dédommagement et ils enverront les lettres de pression), que pour ceux des Pays colonisés (ils exprimeront leur propre désapprobation à travers la souscription, la diffusion de la campagne et l'envoi des lettres de pression) de manière que chacun soit un acteur protagoniste.

Au terme de la campagne soit les parts recueillies que la liste des souscripteurs de la déclaration seront remises au peuple haïtien à travers une association qui opère sur place, comme symbole du dédommagement entre les peuples qui aspirent au franchissement d'une des pages les plus sombres de l'histoire.