Newsletter 07/17 - Demandes de réparations aux Caraïbes

Le 1er juin 2017 le Tribunal de Grande Instance de Basse-Terre en Guadeloupe a conclu le procès pour la demande de réparations pour l'esclavage à l'État français en fixant au 7 septembre la date de la sentence. Les avocats du CIPN (Comité International des Peuples Noirs) ont demandé la désignation d'une commission d'experts qui évalue les dommages subis et qui propose les mesures de réparation pour les descendants des victimes.

Le 23 juin 2017 dizaines d'organisations et cinq prix Nobel pour la paix ont appuyé la demande de Justice du peuple haïtien en demandant à la délégation du Conseil de sécurité des Nations Unies en visite à Haïti le retrait complet de la MINUSTAH et le dédommagement des victimes de l’épidémie de choléra.

Du 4 au 6 juillet 2017 a eu lieu à Grand Anse, Grenade, le trente-huitième sommet des Chefs de Gouvernement de la Communauté Caribéenne avec la participation d'une vingtaine de délégations. Au cours de la réunion, les nations Caribéennes ont pris note des réponses aux lettres envoyées aux leaders européens et ils ont donné mandat à la Commission CARICOM pour les Réparations de coordonner la préparation d'une stratégie au niveau diplomatique, communicatif et formatif pour faire avancer la demande de réparations.

Colonialism Reparation appuie les demandes de réparations aux Caraïbes et il demande aux Nations Unies, comme déjà fait au novembre 2011 et à septembre 2016, le retrait complet du MINUSTAH et le dédommagement des victimes de l'épidémie de choléra.