Stop colonialisme - Haïti

Logo Stop colonialisme - Haïti

La campagne est maintenant fermé.

La campagne Stop colonialisme - Haïti vise à rétablir relations d'amitié et de collaboration entre les peuples, en sensibilisant l'opinion publique, (citoyens, les médias) sur le colonialisme, pour faire pression sur les institutions des nations impliquées, car le dédommagement est un devoir des nations colonisatrices et le demander est un droit des nations colonisées.

Le pays bénéficiaire du dédommagement symbolique qui sera recueilli au cours de la campagne est Haïti, un symbole du colonialisme et de la rébellion au colonialisme; les parcours à choisir sont deux en base à la propre appartenance à un pays colonisateur ou bien colonisé.

La campagne est ouverte à l'adhésion de tout citoyen ou toute organisation, quelle que soit leur nationalité. Nous nous souhaitons que cette campagne soit un premier pas pour le commencement d'actions futures pour le dédommagement d'autres nations colonisées.

Nous invitons aussi à participer à l'édition 2012 de la commémoration de Toussaint Louverture.

Dédommages

Les citoyens des nations colonisatrices, après avoir souscrit la déclaration, versent un dédommagement symbolique de dix euro et envoient une lettre ouverte aux institutions (chefs d'état et de gouvernement, ministres et parlementaires) de Haïti, de la France et des États-Unis (et pour information aux Nations Unies) pour les pousser au dédommagement. Au terme de la campagne la somme recueillie sera remise aux organisations qui en Haïti travaillent pour le dédommagement ensemble à une lettre d'excuses dans laquelle paraîtra la liste de tous les souscripteurs.

Fais dédommager

Les citoyens des nations colonisées, après avoir souscrit la déclaration, envoient par email à ses amis l'invitation à participer à la campagne et envoient une lettre ouverte aux institutions (chefs d'état et de gouvernement, ministres et parlementaires) de Haïti, de la France et des États-Unis (et pour information aux Nations Unies) pour les pousser au dédommagement. Au terme de la campagne une lettre de solidarité, dans laquelle il paraîtra la liste de tous les souscripteurs sera remise aux organisations qui travaillent en Haïti pour le dédommagement.